© Pixabay

Avant de se lancer dans la planification de l’année, c’est une bonne question à se poser...

 

Répodnre à cette question est la certitude d’éviter certains pièges récurrents :

  • Enseigner des éléments parce qu’on l’a toujours fait…
  • Enseigner tout le manuel
  • Passer beaucoup de temps sur des détails
  • Oublier certains éléments

Ce document rapide et lapidaire a pour but de mettre au centre de la planification les éléments qui doivent réellementêtre enseignés et de pouvoir se concentrer sur ceux-ci afin qu’ils soient acquis en profondeur. En même temps, cela permettra d’élaguer le programme pour avoir plus de temps pour réaliser des projets, vivre la classe avec nos élèves.

En ce qui concerne le découpage entre les éléments à appréhender en 5P et ceux qui devraient l’être en 6P, je n’ai pas effectué de partage : à chacun sa préférence ! Personnellement, je tendrais à un partage des tâches ardues (on les commence en 5P et on les termine en 6P) et à une répétition des petits apprentissages.

Fichiers:
Créé: 2018-08-13
Version:: 1.0
Taille: 
Télécharger

Que doit-on vraiment apprendre en français structuration pendant les 5e et 6e années primaires ?

Avant de se lancer dans la planification de l’année, c’est une bonne question à se poser. Le présent document donne de manière condensée ces éléments.