Une rentrée à vivre

Publié le 25 octobre 2020
b
335 vues

C’est déjà l’heure de retourner à l’école… avec plaisir ! Avec le nombre de cas de c. qui monte en flèche, on n’est pas à l’abri d’un retour temporaire à l’école à la maison. Même si j’ai très bien vécu et apprécié cette période, je suis très heureux à l ‘idée de retrouver mes élèves demain. En présentiel. En vrai. Face à face.

Des vacances attendues

Ces vacances ont été les bienvenues, peut-être un peu plus que d’habitude. La rentrée commence toujours bien avant que les élèves reviennent en classe. Aux 7 à 8 semaines de cours, 2, 3 ou 4 semaines s’ajoutent à cette première période. et puis, même si la fin de l’été et le début de l’automne ont été encore relativement épargnées par le virus, il y a toujours cette pression qui pèse, légère mais lancinante. Ai-je pris mon masque ? Me suis-je lavé les mains ? Suis-je à bonne distance ? Oui Jules, tu peux venir au bureau…. enfin non, attends que j’aie remis mon masque ! Maintenant, c’est bon. Oui, Julie, je viens voir ton problème sur l’ordinateur, tu peux enlever la pochette du clavier !

Vivre avec les élèves : l’énergie pour travailler ?

Dans les planifications de rentrée, j’ai prévu de nombreux nouveaux modules, pour changer, pour progresser… pour entrer dans les nouvelles méthodologies proposées également. Beaucoup de travail à effectuer tout au long de l’année, ou pendant les vacances. Alors que l’école reprend demain, tout n’est pas prêt…

J’ai vécu pendant ces jours, prenant du temps avec ma famille, avec mes filles, dans la forêt, à la montagne, ou devant des vidéos, prenant du temps dans des réflexions techniques – dont je vous parlerai peut-être un jour, dans des réflexions moins construites concernant la désescalade et la décroissance. Et puis, signe de la situation sanitaire tendue peut-être, j’ai eu peu d’énergie pour me mettre au travail.

Bien sûr, toutes mes activités sont prêtes pour la première semaine et pas mal le sont jusqu’à Noël, mais pas encore présentées comme elles le devraient pour être partagées ici. Je me suis aussi rendu compte que ma planification de maths ne tenait pas la route à la lumière de la nouvelle méthode… En même temps que je préparerai les nouveaux modules, il faudra que je l’adapte quelque peu.

Je me rends compte aussi que, lorsque je suis en période d’enseignement, durant les semaines avec les élèves, j’ai plus d’énergie pour préparer des cours et mettre de nouvelles choses en place. Il va falloir que j’écoute cette énergie un peu plus et que, comme par le passé, je prépare la période suivante avant la fin de la précédente.

La mise en place continue

Pourtant, ce ne sera pas une rentrée au rabais ! Rentrée est un mot un peu trop fort… en effet, on va continuer plus que recommencer autrement. Pourtant, un certain nombre de projets et d’institutionnalisation vont voir le jour ces prochains jours.

Pourquoi maintenant ? Simplement, parce qu’on n’a pas eu le temps avant ! Entre les révisions approfondies qui ont permis de revoir tout le socle de 4P – je viens d’entendre ce terme dans la bouche d’un papa d’élève sur Youtube et je trouve qu’il signifie bien ce que sont les révisions ! – le camp -amputé d’un jour mais qui a au moins eu lieu – et tout le temps que nécessite la mise en route d’une nouvelle classe, bien des éléments ont été reportés à plus tard.

Bien sûr, les projets de rentrée continueront mais d’autres éléments verront le jour, afin de leur apporter encore un peu plus de vigueur :

  • les objectifs d’autonomie. Le nom de l’opération n’est pas encore arrêté, peut-être les élèves en trouveront-ils un ! Il s’agit de petits objectifs d’autonomie qui permettent aux élèves de progresser de manière visible, graduelle, à partir de petits objectifs qu’ils choisissent et qui leur permettent d’acquérir les compétences pour effectuer des tâches spécifiques au sein de la classe, pour eux-mêmes ou pour/avec les autres. C’est la deuxième fois que je mets cela en place avec mes élèves et je revisite profondément la forme grâce, entre autre, à la maîtresse de ma fille aînée – qui est maintenant dans le même niveau que moi – et qui a décliné les ceintures de comportement de Célestin Freinet d’une manière bien plus adéquate que je ne l’avais fait l’an dernier. Les documents sont en cours de finition mais ne devraient pas manquer de paraître bientôt.
  • le parcours. C’est mon gros chantier pour chaque nouveau cycle, mis en place en octobre depuis des années. Il s’agit de décliner sous forme de plan de travail varié et différencié les activités d’application, d’automatisation (drill) et quelques éléments d’auto-apprentissage. Ces parcours sont une part importante de l’éduction à l’autonomie mis en place dans la classe. Utilisés régulièrement, et mis à jour tout aussi régulièrement, ils devraient faire l’objet d’un billet dès que j’aurai le temps – et l’énergie – tant une mise en forme des nombreuses discussions que j’ai eues à ce sujet a été demandée.
  • de nouvelles activités complémentaires sur internet. Prévues dès le début de l’année, les activités en ligne de brevet informatique et d’apprentissage de la dactylographie (TapTouche) n’ont pas pu être mise sur pied par manque de temps. Du coup, le lancement du parcours est l’occasion parfaite de les ajouter à notre panoplie d’activités en ligne.
  • … et bientôt la natation, si les piscines ne ferment pas leurs portes !

Mais avant toutes ces activités, autour de leur encadrement, il y aura le fait de se retrouver, de vivre ensemble, d’échanger sur ce qui nous préoccupe, de pouvoir créer et recréer du lien. Entre les personnes avant les choses, avant les activités, avant les devoirs… Se retrouver ensemble simplement et apprécier ce simple fait.

Alors oui, nous passerons du temps à discuter, à partager, peut-être pour synthétiser l’un ou l’autre élément, pour lancer une discussion ou un travail de groupe qui viendra des élèves, ou simplement passer du bon temps ensemble.

Être ensemble, se rencontrer, c’est peut-être la plus grande leçon que nous donne cette pandémie. Bon retour en classe !

Ceci pourrait aussi vous intéresser…

Pin It on Pinterest

Share This