En cours de planification

Publié le 7 août 2020
b
817 vues

Cette année, je profite du début d’un nouveau cycle pour tout reprendre à zéro : partir des répartitions par période scolaire effectuées il y a 2 ans avec ma collègue et redécouper les moyens à disposition, jalonner également l’écriture des nouveaux modules. Il me semble avoir du coup une idée bien plus claire des contenus, descriptibles et évaluables, tels que je veux les renseigner à mes élèves.

Une chose est sûre : donner toujours plus de place à l’essentiel : les apprentissages de base pour tout le monde. Et prévoir des activités complémentaires, disruptives, créatives, exploratives à côté. Une fois encore, ce ne sont pas les exigences qui sont revues à la baisse mais la multiplicité d’activités qui font toujours plus de la même chose. Aller à l’essentiel, bien le faire, par des chemins divers qui permettront à chaque enfant d’y arriver, et même de dépasser cet essentiel commun.

Une ombre plane pourtant… comment mettrons-nous en pratique tout ce que nous préparons ?

En même temps, il y a cette ombre qui plane, sorte de traumatisme surgissant de l’année scolaire dernière : est-ce qu’on va vraiment faire tout cela ? Est-ce qu’on sera ensemble ou à distance ? Est-ce qu’on pourra progresser ensemble comme je le désire et je le planifie. La certitude d’une année scolaire prête, pensée et qui se déroule plus ou moins comme prévu est loin d’être présente. Il y a comme un trou béant : le souvenir de la séparation, de l’enseignement à distance, bricolé avant d’être institutionnalisé, puis hybride, puis encore bizarre.

Dans les temps particuliers, il faut savoir bien plus clairement où on va, comment on doit y aller, ce qui est essentiel et ce qui peut passer par-dessus bord. Au moins, je commencerai avec les idées claires, en objectifs et en panel de moyens à disposition… et puis, on avancera semaine après semaine, ce ne sera pas la première fois.

Parfois, je me dis que je suis fou, que je devrais profiter de ces dernières semaines de vacances pour faire ce que j’aime – disons les autres choses que j’aime – et arriver tout frais pour la rentrée scolaire qui n’est que dans 2 bonnes semaines… mais je ne peux pas. Folie ou conscience professionnelle, cela fait des années que le mois d’août rime avec reprise du travail, d’une manière ou d’une autre. Et puis, au fil des années, mes conditions se sont bien améliorées : un bon bureau assis-debout, du matériel informatique performant, de la bonne musique, et plein d’air qui m’arrive par la fenêtre grande ouverte – sur la rue principale ! en cette presque chaude journée d’été. Je ne me plains vraiment pas !

Et puisque, pour moi, nouveauté rime avec partage, j’ajouterai mes nouvelles planifications au fur et à mesure qu’elles seront partageables.

Programme & planification

_Répartition des contenus

Planification sciences

Ceci pourrait aussi vous intéresser…

Pin It on Pinterest

Share This