Eh non, je ne rêvais pas ... ce matin, à la fin du cours d'histoire, un élève m'a dit : "Monsieur, c'est déjà fini ?"

Pour lui, le cours semblait être passé vraiment vite, trop vite ; pour moi, rien de bien particulier, un cours d'histoire comme les autres. L'élève ne voit décidément pas les choses comme le prof.

Heureusement que, depuis longtemps, ce n'est plus ce que les élèves disent ou font comprendre de manière moins explicite qui détermine si le cours à été bon ... mais lorsqu'un élève, loin d'être scolaire, affirme une telle chose, il y a de quoi se réjouir !

Nos cours ne doivent pas être préparés pour plaire aux élèves, sans quoi, bien des activités indispensables pédagogiquement parlant passeraient indubitablement à la trappe ... Parfois, nous pensons préparer la leçon du siècle et les enfants n'accrochent pourtant pas. D'autres fois, le cours semble être simple, voire routinier, et pourtant les enfants démontre un véritable intérêt voire même une certaine joie - ou une joie certaine - à être là et à participer.

Décidément, l'enseignement n'est pas une science exacte et la pédagogie ne viendra jamais à bout de toutes les actions et réactions de nos chers élèves.