La rentrée, c'était il y a une semaine ... avec quelle perspective?

Le 28 août, c'était non seulement mon anniversaire, mais surtout la rentrée scolaire. Après une année scolaire précédente assez "simple", celle qui commence maintenant s'annonce beaucoup plus "remplie", pour ne pas dire compliquée.

Ouvrant une classe de 7e (1e secondaire, collège 5e), l'organisation des choses se trouve abondamment modifiée : la section secondaire compte maintenant 16 élèves, 13 enseignants, 3 locaux de classe. Ma responsabilité est la gestion de l'ensemble (fonction de maître de classe ou de titulaire) en plus de l'enseignement de différents cours en 5-6 et en 7e. Pour couronner le tout, j'ai entrepris de rédiger un manuel de mathématiques pour les niveaux 5-6.

Ainsi, les perspectives de l'année s'annoncent riches ... Que d'expériences, que de possibilités, que de richesses ... En même temps, toutes ces nouveautés entraînent un certain nombre de changement dans ma manière de faire, ma gestion du groupe, ...

Alors qu'en fin de l'année scolaire passée, j'écrivais un billet sur la prise de responsabilité des élèves dans leur progression scolaire, cette année a débuté par une mise en pratique immédiate. Des heures de soutien scolaire (appui) sont au programme pendant les heures de présence des élèves à l'école : je compte sur eux pour demander des explications lorsqu'ils en auront besoin. Bien sûr, le rôle de l'enseignant consiste à cerner les problèmes et à apporter l'aide nécessaire mais j'attends (et je m'attends à ce) qu'ils soient demandeurs ... Et après une semaine de cours, ça a déjà bien commencé.

Ensuite, ce mélange d'enseignants, d'élèves de niveaux différents, ce partage de locaux engendre toutes une série de situations "problèmes" ou "projets".

En même temps, le rôle du responsable de classe (titulaire, professeur principal, maître de classe) va également profondément changer : de guide pas à pas, il devient gestionnaire, encadrant, cadre dans lesquels les enfants peuvent vivre en toute liberté et sécurité.

Ainsi, cette nouvelle année ne sera en aucun cas pauvre en expériences, en projet, en travail ... ce qui devrait permettre à ce blog de continuer à vivre ... A moins que trop de travail ne tue le blog!