Découvrir, et faire découvrir. Seulement?

S'il est certain qu'il y a des données et des structures mentales que les enfants doivent se construire personnellement, il y a une somme de connaissances que nous avons reçues des générations précédentes et dont nous avons la responsabilité.
Au niveau simplement sociologique, nous devons transmettre ce qui a fait notre personnalité, notre référence familiale, notre ville, culture, civilisation. Une génération sans passé est une génération errante et sans futur. Il faut des racines pour grandir: elles sont en partie ce que nous pouvons transmettre donner, communiquer, ... à nos élèves.
Il y a également une sagesse à transmettre : des connaissances ne font que remplir le cerveau, la transmission de la sagesse apprendra à l'enfant à vivre sainement dans la société.
Notre enseignement ne doit pas se contenter de poser les bonnes questions aux élèves, il doit aussi être empreint de pistes de réponses aux questions que les élèves (se) posent.